Shop Mobile More Submit  Join Login
About Literature / Artist Helloss23/Male/France Recent Activity
Deviant for 4 Years
Needs Core Membership
Statistics 99 Deviations 978 Comments 13,792 Pageviews
×

Newest Deviations

Favourites

Groups

deviantID

Helloss73's Profile Picture
Helloss73
Helloss
Artist | Literature
France


Bienvenue ! Welcome !

« Je tiendrai dans une coquille de noix ; je m'y croirais au large et le roi d'un empire sans limites...
si je n'avais pas de mauvais rêves. »
~W.Shakespeare




/
www.facebook.com/hellossmb

/
contact : skype - hellossmb

/
helloss73.tumblr.com/


Interests
-Aloha, comment allez vous voyageur ?

  Je ne passe surement pas assez de temps à écrire de grands pamphlets prophétiques sur le blanc de l'oeil de mon écran, et à la manière des résolutions prisent précédemment puis avortées (en terme de régularité d'écriture, j'allais dire production bien que j'exècre ce mot que j'utilise si souvent, effet de mode quand tu nous tiens) je vais tenter de jalonner mon parcours d'articles plus ou moins centré autour de mon univers littéraire. Avec cette phrase fort alambiquée j'introduis un journal plus transparent, léger et moins anarchique (même si j'aime le désordre) pour les éventuels intéressés par mon évolution créative.

  Actuellement, une mise au point rapide m'amène à dire que : 
- Poétiquement parlant j'évolue toujours dans plusieurs catégories distinctes telles que l'épique (mon bras droit de la justice), le fantasmagorique (ma boîte de Pandore), le contractuel (ma balance de Némésis) et le romanesque/historique (mon fer de lance) principalement.
  Je me suis détaché du "focus unilatéral" des mes deux premières années d'écriture qui me tenait en haleine sur un ou deux travaux en simultané. A l'heure actuelle, lorsque je me met à écrire, il m'arrive de bosser sur deux à X poésies/projets ou parcelles d'idées (je reviens sur ce point plus bas) en fonction de mes émotions, de mon humeur, de la musique ... la gestation d'un nouveau texte court est donc bien plus chaotique et longue, même si parfois je vais injecter toute l'inspiration et me concentrer sur une seule création (notamment par exemple les deux derniers "one-shoot" Grand Nord ~ Vieux Sud écrit sur deux jets, deux soirées proches en termes de sensibilités et au courant de la même semaine ... sinon ce n'est plus de l'instantané soluble !). Je ne me fixe plus de délais, la qualité et le souffle en on assez pâtit !

- Au niveau de la prose, on aborde le sujet qui fâche I think I've fainted.  (d'une façon aussi brutale que le final de la saison 2 de Black Sails, ça c'est la digression si vous n'avez rien à regarder en ce moment ^^). D'où l'intérêt de ce journal qui je pense m'aidera à avancer et élaborer une structure à laquelle je me référencerais en terme d'avancement et de partage de mon univers. Car oui, ma méthode de travail est un peu particulière du moins je n'ai pas envie d'une chose : commencer à écrire avec une idée vague de la trame, du décors, de l'histoire et n'en parlons point, de l'aboutissement du récit. Pour cela je pourrais et j'envisage bien sur de tracer une structure avec des nouvelles qui ne prendraient pas immédiatement place dans le gros morceau de l'histoire que je souhaite raconter.
  Je récupère mon fil d'Ariane cité plus haut ("parcelles d'idées"), en excluant les thèmes très réalistes ou scolaires que j'aborde en rimes, "une grande plage" de mes vers est reliée, soit directement par des références évidentes ou discrètes (Par exemple : Perce-neige avec Le chevalier des lettres ou Les verticales limites) soit indirectement par les sujets, les nuances lexicales, les rimes ou les citations ("le roi du vide", "palpitement", "l'âge d'un empire" ...). Ma petite pierre à l'édifice que j'apporte à chaque fois à une oeuvre trop vaste. M'est donc venue l'idée simple de développer mon champ d'action et de le structurer avec un squelette poétique (et prochainement des nouvelles), chose déjà entreprise avec toute la série de poésies concernant mes personnages originaux entre autres (les notions de réflexion, de philo, de remise en cause se traduisent aussi d'une manière ambiguë et souvent implicite par les expressions et ébauches que je dresse; je préfère garder les gros morceaux pour un support mieux adapté. Ce qui ne m'empêche pas de le faire, mais pas avec l'engagement total que j'aimerais proposer).

  J'en viens maintenant aux faits, le passage à lire si vous êtes pressé(e) (ce dont je doute fort, étrangement j'ai plus de lectures sur certains billets du journal que sur mes "réussites" en terme d'impact et d'auditoire, à croire que je devrais vraiment tisser un lien -peu présent actuellement- pour créer et renforcer l'intérêt éventuel que vous portez à mes écrits; et soyons fou votre envie de me lire régulièrement !  I am a dummy! La la la la Nana, look what I have and you dont! Point qui semble fluet mais qui en fait m'aidera énormément pour me propulser, car oui j'ai de l'ambition à revendre (grand mal m'en fasse). Donc je disais, à propos de concret, tapons dans le lard, le vif du sujet, le coeur du magma, la force des choses et la forêt noire

-trêve de pérégrination ... je reprend mon souffle-

  Définir mes personnages et mon univers en quelques lignes serait prétentieux; complexe, compliqué, alambiqué. En fait l'alchimie est tellement grandiose qu'il m'est impossible de traduire toutes les voies visées et les chemins de traverses futurement contés sans me perdre. Je rebondis donc sur l'évocation du mot "alchimie" et j'attaque par ce détail qui est le plus clair dans ma tête : le début de l'histoire que je titre par l'expression "La philosophie de pierre". J'aimerais développer et aborder le même univers du point de vue de différent personnages et pas forcément d'un groupe sur le long terme; le premier d'entre eux serait Helloss (non ce n'est pas une autobiographie je vous arrête !), qui au delà d'être mon pseudo est un "melting-pot" de beaucoup de particularités me définissant, ainsi que d'éléments plus fantastiques. Le personnage en soit me reflète assez simplement, un peu candide, rêveur, romanesque, calme et pourtant habité d'une flamme ardente et d'une rage extraordinaire, d'altruisme et d'amour (Palpitement 1, 2 dans ma galerie si vous voulez comprendre; bientôt le 3ème volet). C'est un retour à l'envoyeur en quelque sorte, une personnification du réel dans l’irréel, le factice écrit pour oublier ET vivre une expérience narrée "hors du commun". Ce personnage est un être dont le corps n'existe plus, dont l'âme et l'esprit sont prisonniers d'une armure du XVIème siècle, il fut victime d'une maladie, je l’appellerais "peste" ici pour faire court (elle n'a pas encore de nom) et erre quasi-immortel dans des terres dévastées par ce fléau. Je m'arrête brusquement pour bifurquer sur mon gros problème actuel, le contexte visuel de cet univers et ses décors. J'ai pensé et contribue à l'évolution de deux (trois : 1 + 2 indivisibles) parties totalement différentes, complémentaires en soi, dont je ne sais si je dois les séparer. En oublier une pour ne pas rendre l'autre trop colorée et fantaisiste (ce que je veux à tout pris éviter, l’héroïque-fantaisie moderniste que l'on trouve dans tous les rayons de super-marchés; je ne crache pas sur ces œuvres, juste que la banalité et le cliché qui s'y est attaché me rebute et rebute les connaisseurs avide de nouveautés et d'expansions scénaristique dans l'inconnu/ l'inabordé) ou alors compiler le tout; mon idéal et mon but ultime ! Intervient donc le coup de maître à trouver pour assembler le tout dans un scénario cohérent. Je sais que tout cela parait très explicatif sans support de compréhension mais je le donne dans cet ordre car la suite est comme je l'ai dit floue au niveau de l'interaction entre ces "bribes universelles de récits".

  Le contexte premier et originel est donc cette fameuse "peste" ayant désinhibée les rêves et les cauchemars de tout un chacun dans le monde que l'on connait si bien. Il est donc question de post-apocalyptique si l'on peut dire. Transformant les victimes en marcheurs vide, creux, fantomatique, dément, ou solitaire, triste, voir parfois héroïque (point très important car fondement de ma philosophie d'écriture) ! Une esquisse : Les Noctambules. Le dilemme est le placement de l'histoire, j'aimerais tout bêtement caser le tout dans des endroits connus, des villes et des pays "vrais". Ce qui à mon goût renforcerais la dimension d'assimilation à l'univers par le lecteur. Qui est et sera extrêmement nauséabond, d'une noirceur malsaine, cauchemardesque comme expliqué (Vive CthulhuNuu !). Je pourrais citer une fameuse série de zombies post-apo "main stream" comme terreau d'inspiration pour ma propre expérience mais c'est là que je m'arrête. Je veux proposer un contexte unique, loin du macchabée mort-vivant "basique" dénué de raison souhaitant tester sa dentition sur les fesses dodus de fuyards plus ou moins armés jusqu'au dents (suis je seul à rire de mes blagues ?). Je transgresse donc aussi par là le fait que je souhaite le thème proche de quelque chose de plausible seulement au plus profond de l'inconscient, car une invasion de zombies "physique" est (selon les fans les plus perspicaces) évidemment plus plausible qu'une vision du rêve et du cauchemar matérialisé -comme par enchantement- Woohooooo! Tout n'est que fantastique, mes héros sont pour la plupart immatériel, éléments de cultures personnifiés, mythes, peurs etc Le monde lui s’appuierait sur des bases solides, des noms connus (l'Europe, l'Asie ...) pour ne pas inventer justement trop de détachement vis à vis des grandes idées portant la trame de fond.
  Pourtant un de mes modèles en terme de développement efficace et de richesses incroyables est l'intégralité de "la terre du milieu" de Tolkien, ou l'on rentre parfois difficilement mais dont l'on ne ne ressort jamais vraiment car la construction et l'incroyable diversité des lieux, des personnages, la formidable histoire (les dates, les chronologies fictives, les nouvelles dédiées à cela ...! ) ont peint un océan sans limite pour un conte si "enfantin" au premiers abords (elfes, nains, humains, méchant orcs, restriction des mœurs vis à vis de l'époque et j'en passe). J'embraye sur la grosse deuxième partie, celle du purement fictif qui en suffirait à mon goût à fournir (un bon ? je ne jugerai pas Nuu à ce stade, même si je suis mon premier lecteur héhé) du "grain à moudre" suffisant pour quelques kilos de pages. 
  J’aborderais, quelque soit le choix final le même dialogue entre écrit et lu, comprendre par là thématique. La dualité entre rêve et cauchemar, l'opposition, la complémentarité nécessaire entre deux axiomes ennemis(principe ying-yang) et leurs parcourt de couple (oui j'ose ce comparatif). Cette deuxième grosse dimension est donc fictive, présente dans la tête d'un ou plusieurs protagonistes et représente des terres évoquant assurément le rêve, l'idyllique mais aussi l'égocentrisme, le narcissique, le hautain, le glorieux et l'intérêt du concept plutôt que celui des habitants. S'y accole son antagoniste obscur, flou, vaseux, parfois infernal mais aussi d'entraide et d'unité dans des territoires violent, très peu surs et sans espoirs accessibles pour une majorité, axant le tout sur le caractère personnel dans la ruine, le livide omniprésent.
  Le tout dans un flux héroïque, mythique, fantaisiste (argh je m'arrache des cheveux Ashamed ) simplet dans les faits, difficile à construire en pratique. Je ne cache pas que je compte utiliser et glisser beaucoup de références à d'autres créations que j'aime et qui m'ont amenées à mon "niveau" si l'on puis dire et à écrire ces lignes (ce pavé, pâté au choix). Il ne serait pas choquant que le "Cavalier sans tête" croise des myrmidons par exemple ... Je ne souhaite pas imposer de limites à mes possibilités si je choisi cette option. J'espère rehausser le tout d'une dimension suffisamment sérieuse avec la base réaliste (notre monde) pour que la passerelle sur la rêverie, le sommeil soit digeste et agréable. Vous l'aurez compris, je veux faire du "Monde de Narnia" à la sauce "The Walkind Dead"; du "Seigneur des anneaux" avec des héros de tout horizons et archétypes (Chevalier pré-renaissance purement français, samouraï, héros grec, spectre ou arlequin) dans une atmosphère mi asphyxiante mi-souriante (et oui quand j'ai dit que c'était le bourbier dans mes idées et que je patinais pour avancer I salute you! ). En bref pourquoi poser des limites à l'imagination si le thème du récit est l'imagination !!
[Mention spéciale à l'oeuvre de Terry Pratchett que j'ai effleurée pour le moment mais qui va surement m'être d'une grande utilité.] 

Désolé si l'ensemble paraît confus et très très dense, on va dire que c'est un essai maladroit; promit les prochains morceaux de mes projets seront choisis et bien plus évocatif (un détail, un passage, un perso, un décors).

  Pour finir, une petite parenthèse vraiment personnelle (partager des détails particuliers, la face au delà de l'auteur)
En ce qui me concerne, j'ai la chance de pouvoir consacrer du temps à la littérature, la musique, l'histoire, le cinéma et la nature (mes piliers pour avancer sereinement) en subvenant à mes besoins par des jobs dans l'industrie. Dans une certaine optique il est certain que je vise une carrière partagée dans ce domaine bien que j'y trouve un intérêt en tant qu'amateur de mécanique et de capabilité humaine, dans l'affrontement du quotidien et la science, le matériel (bacdefrancais.net/melancholia.… Victor Hugo, c'est l'instant émotion), mais surtout vis à vis des rencontres et du caractère des gens; c'est véritablement une expérience unique à appréhender et je classe cela dans le développement personnel et l'inspiration, plus largement l'humanisme. J'ai longtemps substitué l'écriture au langage, faute à mon introversion avec une emprise encore très forte sur mon caractère, trait que j'aime et que je déteste, dans lequel je trouve autant de réconforts que de souffrances. Je met à plat cela comme un jalon du travail sur moi même entreprit avec la littérature et mes propres créations. J'ai cette chance et malchance à la fois, dans cette époque trouble de ne pas (encore) avoir de projet de vie fixe et de visiter des endroits atypiques purs reflets de notre société. Je ne me projette pas dans l'avenir classiquement car je ne sais de quoi demain sera fait, probablement qu'à l'avenir je tenterai de lancer mon/mes romans, recueils, de viser quelque chose dans le cœur des lecteurs/trices et de percer non pas pour la popularité (bien désuète la plupart du temps) ni pour l'argent (paradoxalement je veux évidemment en faire mon métier si je me créée à terme ma propre chance !) mais je le crois -naïvement peut être-, véhiculer un courant de pensée frais comme une brise matinale qui réchaufferait les âmes à la lecture de mes histoires fantasques ou fantastiques.

"Gardons le cap aux premiers abord('âges)"
Septembre 2015
~Helloss 
 

PS: (après coup) 3 ans sur DA depuis un mois ou deux, le temps s'écoule inexorablement :) Pour le plaisir la présentation originale :

"J'écrirai à propos de la fureur, des horreurs, des fusils aux pointes noires , des injustices, des fléaux, du conformisme et de l'anticonstitutionnel, de celle qui est belle et des autres qui me regardent inerte, je dépeindrai la bouillie de cantine baignant mon coeur, mes pensées sous perfusions et du thé glacé en concussion dans ma gorge, des mots qui s'effilochent entre plaisir d'écrire et martyr sous les vers. J'écrirai pour parler de la force Rouge apeurée un temps puis déchaînée dans une danse exprimant un espoir, tatoué du passé de l'homme et du futur monochrome, des défaites, des victoires qui donnent un maigre sens aux questions dont les réponses ne sont pas de ce monde. Je me rabaisserai scribe de vos propres émotions afin d'en partager le souffle lyrique et épique, au travers des simples textes épelés avec leurs lots de pelles qui creusent la souffrance et la joie, en pelant un fruit toujours plus mûr.

Oui, c'est ce que je veux partager dans mes ambitions, mes projets."

 
  • Listening to: Leonard's song - Renaud
  • Reading: La huitième couleur, Band of Brothers
  • Watching: The Walking Dead, Classiques chinois et franç
  • Playing: Magic the gathering, World of Warcraft
  • Eating: Végé
  • Drinking: Cubanisto

AdCast - Ads from the Community

×

Comments


Add a Comment:
 
:iconpierro-studio:
pierro-studio Featured By Owner May 1, 2016  Student Writer
Un grand merci pour ton fav, l'ami!
Reply
:iconshirori-dono:
Shirori-Dono Featured By Owner Mar 24, 2016  Hobbyist General Artist
THANK YOU FOR YOUR GENEROUS DONATION
nanomortis.deviantart.com/jour…
Reply
:icongrisbrouille:
GrisBrouille Featured By Owner Jan 2, 2016  Hobbyist General Artist
Merci pour le :+fav: sur Le soir :)
Reply
:iconhelloss73:
Helloss73 Featured By Owner Jan 2, 2016   Writer
Je ne sais pas trop mais je crois qu'il y à une "faute" de frappe "C'est n'est" au cas où ... ^^ 
Reply
:icongrisbrouille:
GrisBrouille Featured By Owner Jan 2, 2016  Hobbyist General Artist
^^
Reply
:iconpierro-studio:
pierro-studio Featured By Owner Dec 8, 2015  Student Writer
Merci pour le fav.
Reply
:iconninefiftin:
Ninefiftin Featured By Owner Oct 18, 2015  Hobbyist Writer
Merci pour le fave - et désolée pour le retard :)
Reply
:iconpierro-studio:
pierro-studio Featured By Owner Oct 5, 2015  Student Writer
Merci pour le watch, au fait.
Reply
:iconvedokun:
Vedokun Featured By Owner Oct 5, 2015  Hobbyist General Artist
Merci pour le :+fav: :)
Reply
:icongrisbrouille:
GrisBrouille Featured By Owner Jul 30, 2015  Hobbyist General Artist
Merci pour le :+devwatch: :D (avec beaucoup de retard...) 
Reply
Add a Comment: